Lorsque l’on pense Paul Émile Victor,  on imagine généralement des doudounes et parkas, des territoires polaires blancs à températures franchement négatives, des pingouins et des ours polaires. Cependant, l’explorateur réalisa une mission anthropologique en Martinique en  1941, bien loin des déserts glacés.

Lire la suite »

Publicités