PTT1060644

Il est un petit animal tellement ordinaire en Martinique qu’on ne le voit plus, et qu’on fini par en oublier la beauté et la spécificité : l’anolis ou zandoli. L’espèce est pourtant endémique à la Martinique. (English below)

PTT1060645

C’est un petit reptile diurne du groupe des Dactyloidae. Il existe plus de 400 espèces différentes d’anolis dans le monde. L’espèce particulière que l’on retrouve en Martinique (et seulement en Martinique) est l’anolis Roquet dont il existe plusieurs sous-espèces. J’arrête là la taxonomie, en résumé, c’est un grande famille avec beaucoup de cousins, de petits cousins… On retrouve un fort polymorphisme également dans les couleurs des animaux.

Les mâles ont la faculté de gonfler leur fanon, afin de séduire les femelles.

Digimax A50 / KENOX Q2           PTT100_7069

L’anolis consomme essentiellement des insectes grâce à sa langue préhensile mais peu également consommer des fruits.

Anolis or Zandoli is so common in Martinique that one don’t see its beauty and specificity anymore. However the specie is endemic to the island of Martinique. Means that you can’t find it anywhere else.
It is a diurnal little reptile belonging to the group of Dactyloidae. More than 400 species of anolis exist in the world but the particular specie present in Martinique (and only there) is Anolis roquet. Several subspecies are described. OK let’s stop taxonomy here, in a nutshell it is a large family with lot of cousin and aunties reptiles.
Male individuals can blow up their baleen in order to attract females or to impress other males.
Anolis eats mainly insects (mosquitos for example) with its prehensile tongue but can also eat fruits.

SOURCES :

http://alsophis-antilles.blogspot.fi/2011/12/l-anolis-de-la-martinique-anolis-roquet.html

http://reptile-database.reptarium.cz/species?genus=Anolis&species=roquet

Publicités